Publicités
Flash Infos

La commune d’Anderlecht va lancer la semaine des quatre jours

Après Bruxelles-Propreté et Saint-Josse qui commence en janvier, Anderlecht veut à son tour proposer à ses ouvriers de plus de 50 ans (balayeurs, agents de nettoyage…) de travailler un jour de moins par semaine, sans être payé moins. Et d’engager des remplaçants en contrepartie. Cela se fera sur base volontaire.

Évaluez ceci :

« Tous les ouvriers de plus de 50 ans sont concernés, tous ceux qui occupent des fonctions dites « pénibles » vont pouvoir bénéficier d’une semaine de travail de quatre jours, au lieu de cinq, explique Fabrice Cumps, échevin en charge du personnel communal. Et on s’engage à faire une embauche compensatoire intégrale pour les remplacer. Cela pourra faire une embauche potentielle de 32 jeunes, qui pourront être engagés à la commune d’Anderlecht. Financièrement, on a dégagé les moyens nécessaires dans le budget 2018. »

Cela représente donc un budget supplémentaire de 750 000 euros par an mais il y aura des retours, nous dit-on. Parce que le personnel qui travaille un jour de moins est moins souvent absent pour maladie, plus efficace. Et les remplaçants rajeuniront les équipes.

150 personnes sont ainsi susceptibles d’alléger ainsi leur temps de travail.

Publicités
About Journaliste Libre (114 Articles)
Contre la corruption, injustice sociale, mensonge médiatiques, manipulations politiques... Bref contre tout ce qui est mauvais pour le peuple.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :