Publicités
Flash Infos

Enfants maltraités, enfermés dans le noir, gavés… la crèche de l’horreur fermée à Anderlecht

Little boy crying

La crèche Les Dalmatiens a été fermée à Anderlecht sur ordre du bourgmestre ff après inspection de l’ONE.

Selon nos informations, la commune d’Anderlecht a dû prendre hier une décision de fermeture d’une crèche pour enfants située sur son territoire, en accord avec l’ONE (Office de la naissance et de l’enfance).

Cette mesure est la conséquence de faits présumés de maltraitance sur enfants qui ont été constatés courant mars et début avril.

Elle a été prise en urgence par le bourgmestre faisant fonction Gaetan Van Goidsenhoven sur base d’une disposition (article 60) du règlement général de l’ONE qui prévoit de suspendre l’accueil de manière préventive en cas de signaux sérieux et raisonnables pour la sécurité et/ou la santé des enfants.

Parmi les faits graves signalés à la crèche Les Dalmatiens, on mentionne le nourrissage de force avec contrainte physique allant jusqu’à l’étranglement ou le vomissement, s’accompagnant dans certains cas de propos dénigrants et de moqueries.

D’autres faits présumés de maltraitance ont été constatés par l’ONE, dont l’enfermement d’enfants qui pleuraient, notamment dans une remise à l’étage, ou dans les toilettes, portes fermées et dans le noir !

Des faits de violence sont également dénoncés sous forme de fortes claques sur les bras ou les mains.

Le centre régional de l’ONE pour Bruxelles, après enquête sur place, a sollicité le bourgmestre de fermer l’établissement préventivement avec effet immédiat. La décision a pu nous être confirmée hier par le bourgmestre faisant fonction, qui s’est refusé à tout autre commentaire.

À l’origine de l’enquête de l’ONE, on signale deux plaintes de parents. Une maman a d’ailleurs porté plainte à la police, certificat médical à l’appui.

Les inspectrices de l’ONE qui se sont rendues sur les lieux ont relevé d’autres manquements. À savoir une surcapacité d’accueil (30 enfants pour 18 places), des dossiers de personnel pas en ordre – deux puéricultrices étaient employées sans avoir les qualifications requises – et des avis du service d’incendie pas à jour.

On a également noté la présence de deux enfants seuls à l’étage sans surveillance ainsi que d’enfants endormis enfermés dans un local aux portes fermées et dépourvu de baby-alarm.

Le rapport mentionne encore l’organisation défectueuse des repas, d’une durée anormalement longue (près d’une heure et demie).

Des enfants qui ne marchent pas étaient eux aussi installés dans des relax pour des durées trop longues.

Enfin, il est fait mention de cris du personnel sur les enfants.

Hier, la commune faisait le nécessaire pour trouver de nouvelles places d’accueil pour les enfants qui fréquentaient la garderie.

La procédure administrative est en cours. La direction de la crèche sera entendue ce jeudi.

Publicités
About Journaliste Libre (111 Articles)
Contre la corruption, injustice sociale, mensonge médiatiques, manipulations politiques... Bref contre tout ce qui est mauvais pour le peuple.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :